• Chapitre 18

    Moi: Je serais prête à tout pour être avec Mathieu!

     

    A ces paroles les yeux de Mathieu devenairent gigantesque laissant place à un sentiment de surprise. Alors que nos regards se croisèrent un immense sourire s'afficha sur sont visage. A cette instant il me prit la main, je ferma les yeux. Rien que cette action m'avais emmené loin, très loin de mes problèmes elle m'avait emmené dans un paradis sur terre, mais très vite on me ramena à la réalité.

     

    Lucilla: Mais...
    Moi: S'il te plaît fait ça pour moi...
    Lucilla: Je ne veux pas te perdre Nina, tu es tant pour moi...

     

    De minuscules goûtes tombaient de ses yeux. En la voyant comme cela, quelques larmes glissèrent sur mes joues. Je m'approcha d'elle et, alors qu'elle se posa sur mon doit je lui fit la promesse de revenir saine et sauve. Lucilla continua de pleurer pendant de longues minutes lorsqu'elle se décida enfin à me dire ce qu'il fallait que je fasse pour avoir le destin que je voulait à tout pris. Elle me raconta qu'il existait une grotte contenant une pierre nommé «symbole de l'amour» et que, selon une légende elle serait magique. Son pouvoir servirait à réunir deux personnes partageant le même sentiment mais ne pouvant être ensemble. Malheureusement, la pierre nous feraient passé quelques épreuves plus ou moins dangereuses à réussirent en une seule et unique journée, pas une minute de plus, pas une minute de moins. Une fois qu'elle eu finit de nous expliquer en détail ce qui allait se passer, une fine lumière blanche s'empara des alentours et Mathieu ainsi que mon corps fûmes téléportés dans la fameuse grotte.
    L’endroit n'avait rien de spéciale à pare deux chemin de deux couleurs différentes, l'un rose, l'un blanc mais là chose la plus étrange était qu'un caillou trônait dans un cercueil de verre. Je supposa qu'il s'agissait du «symbole de l'amour» et ma supposition était juste puisque dès que Mathieu et moi enlevèrent le cercueil et posèrent nos mains sur la pierre se mit à brillé. Une flèche se dessina au sol nous indiquant qu'il fallait prendre le chemin de couleur blanche. Alors que nous avancions sur le chemin un sentiment de peur s'empara de moi, le rose n'était-il pas la couleur de l'amour? Mon cœur battait de plus en plus fort un seul et unique mot résonnait dans ma tête «épreuve»... De la sueur froide commençait à tomber sur mon front, lorsque Mathieu s'en aperçut il me serra la main. Cela me fit un grand bien et me rappela à quelle point je voulais être avec lui. Une douleur affreuse s'empara alors de mon dos. Une sensation de pincement, de morsure, de mâchonnement, je pouvais déjà savoir que du sang coulait sur l'arrière parti de mon corps. Tout à coup, j'aperçut que l'on me soulevait... J'avais peur, comment réagir à ça? Je sentais que le sang de mon corps continuait de se déverser. Les larmes coulèrent sur mes joues. Je n'avais pas assez de force pour utiliser la magie.... Mon regard se porta alors sur Mathieu, et ce fut le dernier, car je m'évanouissais petit à petit. Mon corps ne me répondait plus, seul quelques bruits venait à moi... «PAN» puis un bruit qui semblait venir d'une personne essoufflée voilà les derniers sons étant venus à moi... Quelques longues minutes après cet instant, de la chaleur me réchauffa le corps... Grâce à cette élévation de température, je pus ouvrir les yeux sans quelconques efforts. Devant moi, se tenait Mathieu, il me touchait le dos et, voyant que j'étaie en vie, un immense sourire s'afficha sur son visage, je n'en avais jamais vu un aussi gigantesque. Mais ce que je remarquai le plus, c'était qu'il avait mal aux poumons. À cet endroit il n'avait pourtant aucune blessure mais il avait du mal à respirer. Je regardai ensuite derrière moi. Là, se trouvait une plante carnivore, dont du sang coulait de sa bouche. C'était elle qui m'avait attaqué, elle était morte et une brûlure de magie recouvrait une de ses racines. J'avais encore mal au dos mais plus une seule goutte de sang coulait, j'avais deviné que Mathieu était à l'origine de mon rétablissement et du sort de la bête.


    Mathieu: Ninaaa...


    Je me retournai surprise Mathieu était allongé et des goûte de sueurs chaudes s'écoulaient sur son front. C'est alors que je compris, que nous ne pouvions pas utiliser la magie dans cet endroit infernal.

    « Chapitre 17Chapitre 19 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 12:37

    J'adore !!!!!!!!!!!!

    Quelque petites fautes d'orthographe mais sinon j'adore l'histoire ! :3

    2
    XxVanessaxX
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 12:59

    J'adore ♥

    Super chapitre comme d'habitude !!!

    3
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 14:46

    Amazing ♥♥ 

    4
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 18:10

    Merci ^^

    lovyamodya-->  il y en a beaucoup ou pas? parce que j'ai utilisé le correcteur d'orthographe reverso comme me la conseillé prim11 alors je pensais qu'il n'y en avait plus >.<

    5
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 19:49

    Non, il y en a toujours un petit peu :)
    C'est super !!

    6
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 22:27

    Merci ^^

    7
    Lundi 30 Décembre 2013 à 15:53

    suiteeeeeeeee

    8
    Mercredi 1er Janvier 2014 à 12:33

    Elle est ajouté ^^ mais elle est un peu petite....

    9
    Mercredi 1er Janvier 2014 à 17:37

    Je confirme

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :