• Chapitre 16

    Elle pleurait et moi... je venais de briser... le rêve d'une petite fille...


    Tous les yeux étaient rivés sur moi... Je courus sur le tapis rouge mouillé par mes larmes. Je courrais, courrais, courrais sans but précis. C'est alors que j'arrivai devant ce banc, aux mille souvenirs... Je me rappelle encore, le jour ou ma mère m'avait donné un pendentif, en me disant de le porter chaque jour, chaque nuit, jusqu'au lendemain de ce maudit jour... Je me rappelle aussi, la première fois où j'avais pu avoir un moment d'intimité avec Mathieu... C'était ici, dans le labyrinthe fleuri du château. Je me décidai à m’asseoir et à enlever le collier de mon coup. Je le regarda attentivement. La photo de mes parents y était gravée.

     

    Mathieu: Je savais que tu viendras ici.

     

    Je tournai la tête, Mathieu s'était assis à mes côtés.


    Mathieu: Tu as tout découvert n'est ce pas?


    Je hochai la tête en guise de réponse lorsqu'une larme coula sur ma joue comme pour nettoyer mon esprit de tous ces mauvais souvenirs pour finalement atterrir sur le collier qui s'ouvrit automatiquement. Nombre de fois où j'avais essayé de l'ouvrir sans réussite, nombre de fois où j'avais demandé à ma mère s'il s'ouvrait et qu'elle ne me répondait pas, un sourire au coin de la bouche. Et, là, devant moi, il se tenait ouvert, un mot à l'intérieur, dont le message, allait peut-être tout changer...

    «Rends-toi au crépuscule là, où le soleil brille de mille feux à la tombée de la nuit, et elle t’aidera»

    Voilà, ce que ce bout de papier racontait et, alors que Mathieu le regardait il s’esclaffa en soupirant:


    -Mathieu: encore une de ces blagues, ces enfants sont vraiment...

    Moi: Tu dois avoir raison.


    Je jetai le message qui, pendant un instant m'avait redonné courage et espoir et me changea en un claquement de doigts. Je commençai alors une longue balade. Mathieu me suivait, je l'avais vue à travers le rétroviseur d'une voiture volante. J'avais parcouru la ville toute la journée, me cachant des regards indiscrets. C'est alors que j'ai aperçu le soleil se coucher... J'allais y aller, après tout qu'est-ce que j'avais à perdre?

    « Chapitre 15Chapitre 17 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Décembre 2013 à 14:51

    La suite !!

    2
    Samedi 14 Décembre 2013 à 20:02

    La suiteeeeeeeeeeeeeeeeeuh  ! :3

    3
    Li'
    Samedi 14 Décembre 2013 à 22:40

    Suiiiiiiiiiiiiiiiiite ! >_<

    4
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 13:49

    Il faut attendre Samedi é_è

    5
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 17:30

    C'est long é_è

    6
    Mardi 17 Décembre 2013 à 18:16
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :